la démarche scientifique

un laboratoire à ciel ouvert !

Le chantier de la chapelle au 1er étage de la tour du même nom - © Guédelon - Ph. D. Gliksman

Il s'agit de recréer in situ les procédés de construction et l'organisation d'un chantier au premier tiers du 13e siècle. 

Au coeur de cette forêt, il n'y avait rien auparavant : pas de vestiges d'un ancien château, pas de ruines... rien, seule une ancienne carrière de grès ferrugineux abandonnée dans les années 50. 

Guédelon est bien un château "tout neuf".

Chaque jour du printemps, de l'été et de l'automne, les oeuvriers arrivent sur le chantier en sachant que bâtir le château fort de Guédelon est bien plus qu'un travail ; c'est un état d'esprit, celui d'apprendre au fur et à mesure de l'évolution de la construction et produire en sachant que pour être au plus près d'une construction médiévale crédible, il nous faut parfois « désapprendre », démonter, recommencer, douter, pour sentir enfin que nous sommes sur le bon chemin.

Guédelon est un véritable chantier d'archéologie expérimentale.

un comité scientifique

Tailleur de pierre à Guédelon - © Guédelon - Ph. V. Tiercelin

Dès le début, un comité scientifique composé d'archéologues, historiens de l'art, castellologues... a été associé à cette folle aventure. Certains scientifiques nous rejoignent "en cours de route" en fonction de nos besoins, de nos avancées ou de leurs recherches...

C'est une relation à double-sens que Guédelon entretient avec le comité scientifique. A la fois, il nous renseigne et nous valide (ou non...) nos choix de construction ; à la fois, archéologues, historiens du bâti... trouvent dans Guédelon une mine d'informations : les gestes, le maniement d'outils, les techniques, l'organisation du chantier…

« Mon travail habituel consiste à faire des recherches sur des murs (...) En fait on déconstruit mentalement le mur que l'on étudie. Cela va loin, mais cela reste cérébral. Aujourd'hui, le chantier de Guédelon nous aide à concrétiser des idées, des recherches »  

Propos d'Anne Baud, archéologue et professeure à l'université de Lyon II (extrait du livre Guédelon, des hommes fous un château fort ; Ed. Aubanel , 2003)

Pose de la clé de voûte en 2011 © Guédelon

Les membres du comité scientifique de Guédelon :

  • Anne Baud ; Archéologue et Maître de conférence à l'université de Lyon 2
  • Jacques Moulin ; Architecte en Chef des Monuments Historiques
  • Nicolas Reveyron ; Historien de l'art et Professeur à l'université de Lyon 2
  • Nicolas Faucherre ; Professeur d'archéologie à l'université d'Aix-Marseille.
  • Christian Corvisier ; Historien de l'architecture
  • Philippe Durand ; Castellologue et Maître de conférence à l'université de Bordeaux 3
  • Frédéric Epaud ; Archéologue ; spécialisé dans les charpentes médiévales.

Guédelon participe chaque année à des colloques sur diverses thématiques : le bois dans la construction, l'organisation des chaînages dans les murs en pierre...

en direct de Guédelon